Appel aux communications

Appel à communication

L’ADMEE Europe et l'Université Hassan II Mohammedia Casablanca- Maroc ont le plaisir de vous annoncer l’organisation du 26ème colloque de l’ADMEE Europe par la section marocaine de l’ADMEE Europe, les 15-16-17 janvier 2014 à Marrakech (Maroc) sous le thème : « Cultures et politiques de l'évaluation en éducation et en formation ». Le colloque vise à questionner les pratiques et dispositifs à travers les politiques évaluatives appliquées aux différents contextes socioculturels, aussi bien au niveau des apprentissages qu'au niveau des enseignements et des systèmes éducatifs.

Trois axes de questionnement sont proposés : L’évaluation dans l’enseignement supérieur, l’influence des politiques évaluatives internationales ainsi que les différentes formes de l’évaluation et leur comparaison.

Les propositions (300 mots/résumé cours et 1000 mots/résumé long) doivent être soumises d'ici le 31 juillet 2013, en utilisant les directives de soumission et le formulaire disponible sur notre site web. Toutes les propositions seront soumises à examen par les pairs et de décision sera annoncée plus tard le 15 octobre 2013.
Documents et présentations acceptées seront publiées sur le site de la conférence.

Directives aux auteurs

Appel à communication

L’ADMEE Europe et l'Université Hassan II Mohammedia Casablanca- Maroc ont le plaisir de vous annoncer l’organisation du 26ème colloque de l’ADMEE Europe par la section marocaine de l’ADMEE Europe, les 15-16-17 janvier 2014 à Marrakech (Maroc) sous le thème : « Cultures et politiques de l'évaluation en éducation et en formation »

Le colloque vise à questionner les pratiques et dispositifs à travers les politiques évaluatives appliquées aux différents contextes socioculturels, aussi bien au niveau des apprentissages qu'au niveau des enseignements et des systèmes éducatifs.

Trois axes de questionnement sont proposés :

Axe 1 : L’évaluation dans l’enseignement supérieur

Axe 2 : L’influence des politiques évaluatives internationales

Axe 3 : Les différentes formes de l’évaluation et leur comparaison

Les propositions (300 mots/résumé cours et 1000 mots/résumé long) doivent être soumises d'ici le 31 juillet 2013, en utilisant les directives de soumission et le formulaire disponible sur notre site web. Toutes les propositions seront soumises à examen par les pairs et de décision sera annoncée plus tard le 15 octobre 2013.
Documents et présentations acceptées seront publiées sur le site de la conférence.

Formes des communications

D’une manière générale, les communications doivent s’inscrire dans la thématique du colloque et l’un (ou plusieurs) des axes proposés. Les contributeur-trices peuvent déposer deux formes de communications :

Des communications individuelles traitent d’un thème particulier. Elles peuvent être présentées par une ou plusieurs personnes (20’de présentation + 10’ de discussion). Les ateliers sont animés par un modérateur-trice.

Des symposiums (version courte : 3 communications - 90’ ou version longue : 5-6 communications - 180’). Les contributions d’un symposium sont articulées autour d’une problématique commune et d’un texte de cadrage rédigé par l’organisateur-trice du symposium qui fait office de modérateur-trice mais qui peut être l’un-e des intervenant-e-s. Il lui incombe également de décider s’il y a lieu d’organiser un débat final avec un-e discutant-e. Chaque symposium réunit des auteurs provenant d’au moins 3 institutions différentes et de 2 pays différents.

Catégories de communications

Chaque contribution (individuelle ou symposium) doit appartenir à l’une des catégories suivantes :

Travaux de recherche : communications réalisées au départ d’un corpus de données empiriques traitées de manière systématique (enquêtes, recherches expérimentales, recherches-actions).

Développements d’outils : communications réalisées au départ d’un corpus de techniques mises au profit de l’évaluation.

Analyses de pratiques : communications réalisées au départ d’un corpus de situations ou de pratiques en situations, analysées dans leur contexte.

Synthèse de recherches : communications réalisées au départ d’un corpus de recherches existantes et synthétisées selon la méthode de la méta-analyse ou d’autres méthodologies.

Aspects formels des communications

Les contributions individuelles sont rédigées selon le modèle suivant dans un fichier au format .doc, .docx ou .pdf. Elles comprendront un titre, un résumé court (300 mots maximum), 3-5 mots-clés ainsi qu’un résumé long (1000 mots maximum). Les noms des auteurs figurent tout au début du fichier, au dessus du titre. Un seul fichier comprenant tous ces éléments nécessaires (titres, auteurs, résumé court, mots-clés et résumé long) est transmis aux organisateurs du congrès via la plate-forme de soumission sous "S'inscrire au colloque".

Les contributions pour un symposium sont rédigées selon le modèle suivant dans un fichier au format .doc, .docx ou .pdf. Les responsables de symposiums transmettent un seul fichier dans lequel figurent 1) le texte de présentation du symposium (600 mots maximum) qui met en évidence la cohérence de la problématique et la logique d’articulation entre les différentes communications formant le symposium suivi de 2) les communications du symposium comprenant chacune tous les éléments décrits ci-dessus (titres, auteurs, résumés court et long). Le nom du responsable du symposium figure tout au début du fichier, au-dessus du titre du symposium. Les noms des auteurs des contributions figurent en tête de chaque communication. La complétude du fichier est de la responsabilité de l’organisateur du symposium qui transmet un seul fichier aux organisateurs du congrès via la plate-forme de soumission.

Les références bibliographiques ne sont pas prises en compte dans le comptage des mots du résumé long.

Le nom du fichier informatique doit suivre le modèle suivant : nom de l’auteur + première lettre du prénom : Auteur P.doc (ou .docx ou .pdf).

Consignes pour la préparation des posters

Généralités

En fonction du nombre de soumissions, il y aura une ou deux sessions consacrées aux posters. Chaque session aura une durée de 45 minutes. Dans la mesure du possible, les sessions de posters ne seront pas programmées en même temps que les conférences ou les sessions d’ateliers.

Nous vous demandons de placer, dès que possible, votre poster sur le présentoir nominatif prévu à cet effet afin de permettre aux participants de découvrir votre poster déjà durant les moments de pause.

L’auteur(e) ou les auteurs du poster doivent être présents lors de la session de présentation des posters. Il est fortement recommandé de prévoir des copies du poster (en format réduit évidemment) ou même des copies de l’article en lien avec le poster pour les participants intéressés.

Votre poster doit être le plus explicite possible de sorte que votre tâche principale se limite à compléter les informations qu’il contient.

Taille des posters et taille des lettres

Les posters auront une dimension de 150 cm sur 120 cm. Seul le format portrait est autorisé (pas de format paysage donc). Le matériel pour accrocher les posters sera fourni par l’organisation.

Gardez à l’esprit que votre poster doit pouvoir être lu à plus d’un mètre. Il est donc fortement recommandé que la taille des caractères soit comprise entre 0,6 et 1 cm de hauteur, 2 cm pour les informations très importantes.

Les tableaux et les figures doivent être aussi simples que possible de sorte que les lecteurs puissent directement en faire ressortir le message principal. Prévoyez un titre au dessus de chaque tableau et de chaque figure.

Que faut-il indiquer sur le poster ?

Sur le dessus du poster doivent apparaître le titre du poster ainsi que le nom et l’institution d’appartenance de l’auteur ou des auteurs.

Une copie du résumé (300 mots) que vous avez soumis doit être placée dans le coin inférieur droit de votre poster. Ce résumé doit en outre intégrer les conclusions principales de votre poster.

En règle générale, on retrouve les informations suivantes sur un poster: finalités et objectifs de la recherche, méthode et sujets, résultats principaux.

Procédure d’évaluation

Après avoir été rendu anonymes par les organisateurs du colloque, les propositions (individuelles et ou symposiums) seront évaluées par deux membres du Comité scientifique en fonction des critères suivants : pertinence (lien avec la thématique du colloque) ; cadre conceptuel et problématisation (cadre théorique, questions, objectifs, références-clés) ; démarches (recueil, corpus, instruments, analyses) ; apports (résultats, constats, perspectives). En cas de discordance entre les arbitres, un troisième évaluateur sera sollicité. Vous pouvez cliquer sur la liste de critères souhaitée: critères d’évaluation pour une communication individuelle et pour un symposium.

Les propositions doivent être soumises d'ici le 31 juillet 2013, en utilisant les directives de soumission et le formulaire disponible sur notre site web. Toutes les propositions seront soumises à examen par les pairs et de décision sera annoncée plus tard le 15 octobre 2013.
Documents et présentations acceptées seront publiées sur le site de la conférence.

Pour être publiés dans les Actes du Colloque, les textes des communications acceptées devront être envoyés au plus tard le 15 février 2013. Seul-e-s les contributeur-trice-s présents aux colloques peuvent prétendre à être publiés dans les Actes. Les Actes du Colloque seront publiés en ligne sur le site Internet du Colloque.

* Ces consignes sont librement inspirées des instructions données lors des 23e et 24e colloque de l’ADMEE-Europe pour la préparation des posters.

Commencer ici pour soumettre une communication à cette conférence.
Première étape du processus de soumission